top of page
  • Photo du rédacteurElectron Libre

Panneaux photovoltaïques : En toiture, en carport ou au sol ?

Dans une maison ou une entreprise, plusieurs endroits sont possibles pour poser des panneaux photovoltaïques. Décriptons ici les différents modes de pose, leurs avantages et leurs inconvénients et les aides associées.


Tout d’abord, sachez qu’en ce moment, pour bénéficier des aides de l’état concernant le photovoltaïque, il est nécessaire d’obtenir le statut d’installation en surimposition, c’est-à-dire pose sur une toiture en tuiles (ou en ardoises, bac acier, zinc), sur une toiture plate (toit terrasse), sur une pergola, un carport ou une ombrière.



Panneaux photovoltaïques en toiture


1/ Toit penté


Sur la toiture, les panneaux photovoltaïques peuvent être posés soit en surimposition, soit en intégration au bâti. Chez Electron Libre, nous recommandons fortement la pose en surimposition, qui contrairement à l’intégration ne crée pas de risques d’infiltration ou d’incendie.


Cette pose est simple : Des crochets sont posés sur les chevrons de la charpente, permettant de fixer des rails qui seront les supports des panneaux.

Cette technique a l’avantage de laisser l’air circuler dessous donc d’avoir un bon rendement.


L’angle idéal se situe entre 30 et 35° ce qui correspond parfaitement avec les inclinaisons des toitures tuiles à Toulouse.

Des angles plus ou moins importants permettront tout de même une production intéressante. (voir ci-dessous)


L’orientation idéale est le Sud mais les autres orientations hormis le Nord présentent une bonne production (Sud Est, Sud Ouest, Est, Ouest).


Pour calculer la production possible, le site photovoltaïque.info nous donne des facteurs de corrections à appliquer suivant l’angle de la toiture et son orientation :







Attention, il existe certains types de tuiles sur lesquelles il n’est pas possible d’installer de panneaux photovoltaïques. C’est le cas notamment des tuiles canal véritables (contrairement à la tuile DC12 qui imite la tuile canal) qui peuvent être trop épaisses pour pouvoir placer les crochets de fixation. Ce type de tuiles se retrouve souvent dans les secteurs sauvegardés car les Architectes des Bâtiments de France l’imposent parfois.


Toit plat


Sur le toit plat, le mode de pose est différent. En revanche, on pourra aller chercher la meilleure orientation (Sud) et l’inclinaison parfaite.


Avant de poser des panneaux photovoltaïques sur un toit terrasse, il faut bien sûr s'assurer de l'état de la membrane d'étanchéité. Ces derniers vont être installés sur des châssis lestés (pour lutter contre la prise au vent). Avec cette mise en oeuvre, l'étanchéité du toit terrasse n'est pas percée, il n'y a donc pas de risque de fuite suite à l'installation des panneaux photovoltaïques



En conclusion, sur un toit penté ou un toit plat, il est possible d’installer des panneaux photovoltaïques tout en bénéficiant des aides de l’état et en profitant d’une bonne production.


Veuillez noter qu’il est également possible de poser du PV sur des couvertures en bac acier ou en zinc. Le mode de pose diffère, l’inclinaison également (voir https://www.electron-solaire.fr/pose-des-panneaux-solaires ).



Panneaux photovoltaïques en carport, en pergola ou en ombrière


Carport photovoltaïque


Un carport photovoltaïque est un abri voiture prêt à poser. Il se compose d’une structure en bois ou en métal et d’une couverture en panneaux photovoltaïques.


Le rendement sera le même qu’en toiture, parfois même meilleur sur les carport avec panneaux photovoltaïques biverre / bifacial (énergie captée au dessus et en dessous).


L’esthétique peut être très contemporaine, donc très bien adaptée aux maisons récentes.


Le prix sera plus élevé qu’une installation de même puissance en toiture, puisqu’il faut compter la structure du carport.


On peut lui ajouter une borne de recharge électrique pour recharger directement la voiture.

Il mesure entre 20 et 40m2.

Le carport nécessite comme l’installation en toiture, le dépôt d’un dossier de déclaration préalable de travaux en mairie.



Pergola ou ombrière photovoltaïque


L’alternative au carport photovoltaïque est la pergola ou l’ombrière photovoltaïque. Elles couvrent à peu près les mêmes surfaces, suivant les besoins que vous avez pour abriter votre terrasse.


Il en existe de plusieurs types :

- Pergola fixe (même système que le carport)

- Pergola à lames orientables photovoltaïques : c’est le principe de la pergola bioclimatique (dont les lames peuvent s’ouvrir ou se fermer, même de manière très étanche pour être abrité de la pluie) auquel est rajoutée la technologie photovoltaïque.


Les pergolas ont l’avantage de ne pas prendre de place (c’est déjà une partie de la terrasse qui était destinée à être couverte) et d’être positionnées dans des espaces très ensoleillés du terrain. En revanche, le coût des pergolas bioclimatiques n’est pas celui d’une pergola classique !



Panneaux photovoltaïques au sol


En général, les projets de PV au sol sont des projets de grande envergure.


Il existe cependant des projets de panneaux photovoltaïques posés au sol chez les particuliers.


Attention, première chose à noter dans ce cas, vous ne pourrez pas bénéficier des aides de l’état (prime à la revente et obligation d’achat).


Les panneaux doivent être posés sur un support :

- bac en plastique lesté sur lequel sont vissées les barres de fixation,

L’inclinaison est en général de 15° pour limiter la prise au vent (un peu moins performant que le 30°)


- support métallique comprenant deux rails sur lesquels on vient fixer les panneaux, maintenus au sol par des bacs métalliques lestés permettant de surélever les panneaux (meilleur entretien, meilleure inclinaison)


Le principal inconvénient des panneaux solaires au sol, en plus de l’absence d’aide de l’Etat, est dû à leur position en contact avec la végétation (herbes hautes) qui nécessite donc un soin régulier et minutieux, et les animaux et les enfants (ballon)


Son principal avantage est l’absence de déclaration préalable de travaux pour moins de 3kWc (hors zone ABF). Il n’est pas non plus utile de faire passer le consuel pour vérifier l’installation.




En conclusion, il existe une multitude de choix d’endroits pour poser des panneaux photovoltaïques. Les critères qui guideront ce choix sont : la possibilité ou non d’obtenir les aides de l’Etat, le rendement, la facilité d’entretien, le prix, la place disponible.

Comments


bottom of page