top of page
  • Photo du rédacteurElectron Libre

Augmenter son taux d'autoconsommation avec le routeur-solaire


1/ Qu’est-ce qu’un routeur solaire ?


Un routeur solaire, aussi appelé délesteur de production ou routeur de délestage est un dispositif qui permet de rediriger le surplus d’électricité produite par les panneaux solaires vers un équipement énergivore de la maison (en général un chauffe-eau électrique)


Il permet d’optimiser son taux d’autoconsommation, c’est-à-dire de consommer plus d’électricité produite par les panneaux photovoltaïques, donc de faire des économies.




2/ Comment fonctionne un routeur solaire ?


Il mesure le courant en entrée de maison (en repérant grâce au sens du courant si on est en consommation, ou en production) grâce à une pince ampéremétrique.


Si on est en surproduction (c’est-à-dire que les panneaux produisent plus que la consommation de la maison), la pince envoie un ordre au routeur pour rediriger l’énergie vers un appareil que l’on a défini (en général le chauffe-eau électrique).

En effet, il est bien plus intéressant au niveau économique d’utiliser la production photovoltaique pour alimenter un appareil énergivore que de revendre la production à EDF.


On va comme cela déplacer la consommation d’un appareil énergivore au moment de la production des panneaux (par exemple la consommation du ballon d’eau chaude électrique n’est plus la nuit mais en journée)



autoconsommation sans routeur solaire

autoconsommation avec routeur solaire



3/ Comment ça marche ? Exemple avec un chauffe-eau électrique de 3kW


En l’absence de routeur solaire, le chauffe-eau se met en route pour chauffer l’eau jusqu’à sa consigne de température. Puisque c’est un 3kW, il doit consommer 3000 W/h.


Admettons que les panneaux produisent à ce moment 3kW, et que la maison en utilise 1,5 kW. Sans le routeur, le chauffe-eau va tout de même consommer 3KW : 1,5 kW du surplus des panneaux et 1,5 kW du réseau.


Dans le cas où il y a un routeur, ce dernier force le ballon à ne consommer que 1,5 kW (il ne lui envoie que cette puissance). Le ballon va mettre plus de temps à atteindre sa consigne de température mais c’est sans importance puisque c’est l’énergie des panneaux (gratuite) qui est utilisée.




4/ Prix d’un routeur solaire


Le prix dépend de la puissance. Il faut donc le choisir par rapport à la puissance de l’équipement à alimenter.

Il en existe à tous les prix, mais pour avoir un routeur de qualité, il faut compter entre 800 euros et 1000 euros.

Attention aux routeurs premiers prix qui peuvent avoir des effets néfastes à long terme sur le ballon électrique.




5/ Routeur solaire et voiture électrique ?


Oui le routeur solaire est très intéressant lorsque l’on possède une voiture électrique. Il faut alors s’orienter vers des produits spécifiques : par exemple My Energi de chez Zappi : https://www.electron-solaire.fr/post/recharge-des-voitures-%C3%A9lectrique-les-diff%C3%A9rentes-prises-et-bornes




En conclusion, un routeur solaire est très intéressant lorsque l’on possède un chauffe-eau électrique pour optimiser son taux d’autoconsommation et donc faire des économies importantes sur la facture d’énergie. Il est rentabilisé au bout d’environ 2 ans.

コメント


bottom of page